Un certificat sanitaire numérique pour voyager

Un certificat sanitaire numérique pour voyager

Un certificat sanitaire numérique pour voyager vers les outres mers. La compagnie aérienne Air France indique mettre en place à partir du 11 mars prochain et pour une durée de 4 semaines, un « pass » sanitaire numérique qui se fera sur base de volontariat. L’objectif de la compagnie est de vérifier les tests COVID de manière sécurisée et de fluidifier le parcours client en aéroport à la place des papiers. Ce dispositif a été créé par la start-up singapourienne AOK Pass. Le voyageur consignerait dans un QR Code le résultat de son test réalisé dans un laboratoire partenaire avec l’application mobile AOK Pass qui lui servira de passeport sanitaire à l’aéroport.

La présentation d’un test Covid négatif est désormais obligatoire sur la plupart des voyages internationaux, mais, selon Air France, « la vérification de ces tests, souvent présentés sur papier, prend du temps ». Avec cette appli, les passagers présenteront le certificat sous forme de QR Code sur l’écran de leur smartphone.

Communiqué de la compagnie aérienne Air France

Depuis le début de la crise du COVID-19, les formalités liées au voyage évoluent régulièrement. La présentation d’un test COVID négatif est désormais obligatoire pour la plupart des voyages internationaux, et la vérification de ces tests, souvent présentés au format papier, prend du temps.

Pour améliorer l’expérience de ses clients et fluidifier leur parcours en aéroport, Air France annonce aujourd’hui le lancement d’un programme de test de la solution « ICC AOKpass », développée par MedAire/international SOS. ICC AOKpass est une application mobile, disponible sur smartphone et permettant aux passagers d’enregistrer de manière sécurisée les résultats de leur test COVID réalisé dans un laboratoire partenaire1. Une fois à l’aéroport, les passagers présentent leur smartphone en lieu et place d’un test papier. L’ ICC AOKpass vérifie alors que le test présenté est valide et conforme à la réglementation du pays de destination via un réseau sécurisé par la technologie blockchain.

D’une durée de quatre semaines et réalisé avec le soutien de Paris Aéroport, ce test débutera le 11 mars 2021 sur tous les vols Air France au départ de Paris-CDG vers Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) et Fort-de-France (Martinique). Il s’effectuera uniquement sur la base du volontariat, afin de tester en conditions réelles le fonctionnement de l’application et de recueillir les avis de clients testeurs. Air France partagera ce retour d’expérience avec les autres compagnies de l’alliance Skyteam, lesquelles testent actuellement différentes solutions de digitalisation des documents sanitaires.

Outre le test de la solution ICC AOKpass, Air France met tout en œuvre pour assister ses clients et les informer en temps réel de l’évolution des formalités de voyage. Un site internet dédié est mis à leur disposition à l’adresse airfrance.traveldoc.aero.

Depuis le début de la crise, Air France applique les mesures sanitaires les plus strictes et offre à ses clients une flexibilité totale de leurs billets, avec la possibilité de reporter ou d’annuler sans frais et sans justificatif tout voyage prévu avant le 31 décembre 2021. Ces mesures sont regroupées sous le label Air France Protect et sont revues régulièrement en fonction de l’évolution de la situation. Elles ont permis à Air France d’obtenir récemment 4 étoiles au classement « COVID-19 Safety Rating » de Skytrax.

Catherine Villar, Directrice Expérience Client – Air France, a déclaré « L’amélioration et la simplification de l’expérience client sont des priorités permanentes d’Air France. Le test de la solution ICC AOKpass s’inscrit pleinement dans ce cadre et dans la démarche initiée par la mise en place du label Air France Protect. Nous sommes convaincus que les changements que nous traversons collectivement vont durablement modifier le voyage et avons à cœur d’accompagner tous les projets d’innovation qui pourront nous aider à répondre à ces nouveaux enjeux. »

Sébastien Bedu, Chef de Produit – Service aux Aéroports pour MedAire, la division d’International SOS spécialisée dans le soutien aux industries aéronautique et maritime a déclaré : « Nous sommes heureux d’accompagner Air France dans le test de la solution ICC AOKpass. Nous mettrons tout en œuvre pour assurer le succès de cette expérimentation afin d’atteindre l’objectif partagé par l’ensemble de l’industrie : rouvrir le ciel en toute sécurité. »

 

Related posts: