Jean Philippe Nilor, Marcelin Nadeau un tandem qui a toute sa cohérence !

Il n’ y aurait pas eu l’affaire de trahison prétendue du chef du MIM révélée par Alfred Marie-Jeanne lui même au travers de l’histoire du G20 que Jean-Philippe Nilor à la date du 3 février 2019, n’aurait pas lancé de parti politique. On peut donc affirmer que cet essaimage du MIM qui a donné lieu à deux groupements, les pro-Marie-Jeanne et les pro-Nilor est la conséquence d’une incapacité à aplanir un désaccord, une différence de vue et un conflit générationnel si ce n’est une guerre d’ego inappropriée.

Découvrez la suite de l’article en cliquant sur le lien ci dessous :

https://www.makacla.com/Jean-Philippe-Nilor-Marcelin-Nadeau-un-tandem-qui-a-toute-sa-coherence-_a6225.html?fbclid=IwAR2UKu71_8tCWuyNpaURnVVUc7VH9ZW7lebcVJlUm_VqzWLozwwse9p3bjE

Related posts: