255 verbalisations dressées le week-end dernier pour non-respect du confinement et du couvre-feu

Les forces de police et gendarmerie étaient mobilisées ce week-end pour contrôler le respect des règles de déplacement suite à la mise en place du confinement depuis samedi 17 avril. 255 verbalisations ont été dressées pour le non-respect des règles du confinement et du couvre-feu dont 28 personnes présentes à un événement festif. 9 établissements non autorisés à recevoir du public ont également été verbalisés.

Stanislas Cazelles, préfet de la Martinique rappelle la nécessité d’une mobilisation collective dans le contexte épidémique et du respect des mesures renforcées de freinage. Limiter les déplacements en restant au maximum chez soi est l’une des mesures les plus efficaces pour freiner la circulation de l’épidémie de la covid-19.

Les contrôles se poursuivront pour faire respecter les règles de déplacement et de fermeture des commerces non autorisés. Le non-respect de l’interdiction de déplacement est punie par une contravention de 4 classe d’un montant de 135 ᵉ €. Un deuxième déplacement interdit dans les 15 jours d’une première infraction constitue une contravention de 5 classe punie par une amende de 200 ᵉ €. Le fait d’effectuer plus de 3 déplacements interdits sur une période d’un mois constitue un délit, punissable d’une peine de prison de 6 mois et d’une amende de 3 750 €.

Covid-19 : nouveau confinement en Martinique

C’est la troisième fois que la Martinique est confinée en raison de l’augmentation du nombre de cas hebdomadaire de covid-19. Le préfet vient d’annoncer les nouvelles mesures du confinement ce jeudi 15 avril lors d’une conférence de presse.

Un nouveau confinement en Martinique, proche de la situation en hexagone. Il prend effet ce samedi 17 avril au matin, pour trois semaines :

Le principe est donc l’interdiction de se déplacer au-delà de 10 km, sauf motif impérieux. Les sorties sont autorisées dans un rayon de 10 kilomètres avec un justificatif de domicile, et le couvre-feu déjà en vigueur reste étendu de 19 heures à 5 heures, sans changement.

Les déplacements professionnels, pour aller se faire vacciner, consulter un médecin ou suivre des soins, les motifs familiaux, les convocations judiciaires, ou encore les déplacement vers les lieux de culte feront partie des motifs impérieux permettant de se déplacer au-delà des 10 kilomètres, avec une attestation correspondante.

Établissements scolaires ouverts, cantines et commerces non-essentiels fermés, télétravail

 

Les établissements scolaires restent cependant ouverts. Aucun changement d’organisation donc dans les crèches et écoles primaires. Les élèves des collèges et lycées seront accueillis en demi-classe, comme c’est le cas depuis mercredi.

Cependant, les salles de restauration collectives, c’est-à-dire les cantines, seront fermées.

D’autre part, le préfet a insisté sur la mise en place du télétravail généralisé en entreprise, avec un objectif de 4 jours par semaine.

Enfin, les commerces seront fermés sauf ceux de première nécessité. Les magasins suivants resteront donc ouverts : les magasins alimentaires, ceux liés à la santé, les librairies, les banques, assurances, mais également les salons de coiffure, les magasins de jardinages, ou encore les fleuristes, les concessions automobiles, les garagistes, magasins d’informatiques et de télécom ainsi que les teintureries, et blanchisseries.

Les galeries commerciales seront fermées.

Le représentant de l’Etat a également insisté sur l’importance de la vaccination. Au 15 avril, 26 500 primo-vaccinations ont été effectuées, et plus de 5000 personnes ont reçu leur seconde injection.

Saint Vincent : Des cendres volcaniques en Martinique, Analyses sont en cours

De faibles quantités de cendres volcaniques en provenance du volcan de Saint-Vincent ont été observées par la population. Plusieurs témoignages ont été recueillis sur la page Facebook de l’Observatoire Volcanologique et Sismologique de Martinique. Des analyses sont en cours pour connaître leur composition géochimique et leur impact environnemental lors de la dispersion atmosphérique.

Météo-France Antilles-Guyane a confirmé que la situation météorologique actuelle était propice à d’éventuelles chutes de cendres en faible quantité. Nous avons mis en place un dispositif permettant de collecter et de déterminer la quantité de cendres retombées par unité de surface. Les cendres récoltées permettront de mieux contraindre les modèles physiques utilisés pour la prévision des retombées de cendres en provenance d’autres îles de la Caraïbe.

COVID 19 : 862 nouvelles contaminations en Martinique

L’épidémie de covid-19 continue de progresser en Martinique. Selon l’ARS, 862 nouveaux cas ont été enregistrés sur notre île en une semaine sur 7 588 tests réalisés. On comptabilise également 7 nouveaux décès.

L’Agence Régionale de Santé (ARS) a publié, ce mardi après-midi, les nouveaux chiffres de la covid-19 en Martinique. Pour la semaine qui vient de s’écrouler, 862 nouveaux cas positifs à la covid-19 ont été enregistrés sur notre île sur 7 588 tests réalisés. On dénombre malheureusement également 7 nouveaux décès. Depuis le début de l’épidémie, 64 personnes sont décédées du virus sur notre île.