23 cas du variant anglais en Martinique

23 cas du variant anglais en Martinique

A l’approche du Carnaval, les responsables de l’ARS tirent la sonnette d’alarme car ils ont constaté une baisse de la garde, et de l’application des gestes barrières, face au virus dans ce contexte sanitaire compliqué. Ils réitèrent leurs conseils de prudence sur la nécessité de rester vigilant

23 cas du variant anglais en Martinique. Parmi les cas recensés, deux personnes seulement ont voyagé. Il y a donc une circulation diffuse et communautaire de variants anglais sur l’île. L’annonce a été faite par le directeur de l’Agence Régionale de Santé Jérôme Viguier lors d’un point presse ce jeudi 11 février.

C’est une population plutôt jeune qui est contaminée. Ce variant anglais se transmet facilement. Le nombre de cas se multiplie par deux chaque semaine sur le territoire, a expliqué encore le directeur de l’ ARS. Le premier cas de variant anglais a été identifié le 18 janvier en Martinique sur un résident martiniquais qui revenait de voyage. Depuis le 25 janvier, tous les prélèvements positifs au Covid 19 sont à nouveau analysés pour détecter d’éventuels variants.

La vaccination est le seul rempart pour limiter la propagation du virus, pour les personnes prioritaires selon Jérome Viguier.

Et justement, les premières doses du vaccin AstraZeneca sont arrivées en Martinique a également annoncé le directeur de l’Agence Régional de Santé lors de cette conférence de presse. Ce sont d’abord les personnes âgées et les professionnels de santé qui pourront se faire vacciner avant le grand public.

Related posts: